Voilà l'homme, voilà la restauratrice

Publié le par Cyber@rchiviste

 

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/files/2012/08/borja-530x441.jpg

 

C'est drôle, enfin, pas trop. L'octogénaire espagnole auto-proclamée restauratrice ne doit pas bien comprendre tout ce qui lui tombe dessus. On espère surtout que ça ne l'affectera pas trop. 

 

J'en ai beaucoup ri en tous cas, bien que ce soit une catastrophe pour l'oeuvre située sous cette couche de peinture Lefranc Bourgeois. J'espère surtout que tout cela pourra être rattrapé par un restaurateur chevronné et diplômé.

 

Un site permet même de réaliser notre propre restauration virtuelle de cette oeuvre, une peinture murale représentant le Christ, réalisée par Elias Garcia Martinez, peintre espagnol du XIXe siècle : www.ceciliaprize.com/

A vos pinceaux, faites mieux !


Enfin, cet épisode fait réfléchir une nouvelle fois sur le travail de certains bénévoles qui s'autoproclament restaurateurs d'oeuvres et de monuments, sans diplôme et sans tout le bagage scientifique et technique nécessaire.

Il faut quand même savoir que dans certains villages villages français, on continue à restaurer les calvaires à coup d'entreprises de BTP, et d'eau de javel et que certaines statues d'église d'un intérêt artistique et historique certain ne reçoivent pas un bien meilleur sort.


Donc les professionnels du patrimoine poursuivent leur travail incessant qui consiste à expliquer aux décideurs qu'un maçon n'est pas un restaurateur de monument, que les artistes aussi doués soient-ils ne sont pas des restaurateurs d'oeuvres, etc etc.

Une longue législation est passée par là depuis les balbutiements de la restauration du patrimoine mais certaines pratiquent subsistent.

Il se trouve que c'est une octogénaire espagnole qui a fait les frais des moqueries et des premières pages de la presse. ça aurait pu tomber sur bien d'autres lieux et personnes.

 

Mais souvent, le baclage de certaines restaurations est bien plus discret et vicieux dans le temps, donc moins spectaculaire pour que la presse s'en empare immédiatement.


Si vous avez vous-mêmes des anectodes semblables de restaurations ratées dont vous avez connaissance, vous pouvez m'en faire part. Et si cela ne pose pas de problème de confidentialité, je pourrai les publier sur mon blog.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Patrimoine et culture

Commenter cet article

plombier sur paris 02/02/2015 08:53

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement